Tél. : 083/ 633 052

Tél. : 0473 87 87 50

Permanence décès 24/24

Beauraing

Havelange

Rienne

Funérailles F.HÉBETTE

Les témoignages

Photo 362308Madame Laure SCAILLET
Laurette je t'ai connue il y a 30 ans et nous avons créer de vrai lien d'amitié malgré notre différence d'age.
Nous n'avons jamais eu de désaccord et au travail nous étions toujours en accord toute les deux.
Repose en paix tu la bien mérité.
Pour ma part j'aurais souvent une pensée pour toi.
Marina.
Madame Sophie MAROT
Voilà, les mots sont tellement impuissants et je ne sais pas qui va les lire.
Depuis le mois d'août, j'attends une réponse à mon mail de Sophie. Par hasard, elle m'a téléphoné après tant d'années d'absences. NOus nous sommes connues en humanités et elle reste pour moi un souvenir précieux.
Mon dernier message mail remonte au 1 octobre...je n'ai jamais reçu de réponse.. J'attendais qu'elle aille mieux pour la recontacter. Inquiète, je viens de consulter le site.. Je n'ai pas pu lui dire aurevoir et je le regrette.
Je tiens à faire parvenir toutes mes pensées à son mari et à ses enfants.
Sophie, dans mon souvenir et de notre dernier et unique contact téléphonique, était telle que dans mon souvenir: généreuse, positive, à l'écoute de l'autre et toujours à la recheche du bonheur des siens.
J'ai un regret de ne pas lui avoir dit aurevoir et d'avoir attendu si longtemps avant de prendre de ses nouvelles.
Je pense à tous les siens et je suis de tout coeur avec eux.
Christelle Hiernaux, ex copine de rhéto à l'Institut de la Providence de Ciney
Monsieur Edouard LELONG
Cher Claude,
Temps du deuil - temps des pleurs. Les souvenirs vous submergent, et tout, autour de vous, crie : "C'est fini !" La peur s'installe. Peur de la solitude devant le manque de poids de la vie. Alors il est bon d'avoir près de soi quelqu'un qui est là tout simplement pour accompagner en silence votre chagrin. L'an dernier, mon père s'en est allé tout comme le tien, à n'en point douter il veillera sur toi et les tiens du hauts des cieux.
Bien sincèrement en pensée en ces pénibles circonstances.
Madame Marie-Louise VINCENT
j'ai appris la triste nouvelle qui vient de toucher votre famille.
Je suis dans l'impossibilité d'être avec vous lors de l'enterrement, je te prie de bien vouloir accepter mes sincères condoléances.
Nelly Copine